Le 11 juillet 2016

Etude des prospects de la destination Auvergne

Le CRDTA vient de réaliser une étude des prospects de la destination Auvergne en interrogeant l’ensemble des contacts qui ont fait une demande de documentation ou d’information en 2015, soit près de 21 000 personnes.

Cette étude affiche un objectif double : déterminer le taux de concrétisation des séjours d’une part et d’autre part connaître les profils et comportements des prospects non venus. Les clients ayant concrétisé un séjour suite à leur demande d’information ont été redirigés vers l’enquête en ligne ACT (Analyse des Clientèles Touristiques). Les prospects non venus en Auvergne ont quant à eux répondu à la nouvelle enquête « ESCAP » (Étude et Suivi de la Concurrence et Analyse des Prospects).

Les résultats dévoilent un taux de concrétisation des séjours de 44%. Ce taux est plus important pour la clientèle française puisqu’il atteint 53% alors qu’il n’est que de 24% pour la clientèle étrangère.

Le nouveau questionnaire ESCAP a été administré auprès de ces derniers afin de déceler les raisons de leur non venue et d’identifier les destinations concurrentes de l’Auvergne.

La majorité des prospects non venus en Auvergne ne sont finalement pas partis du tout. Les causes sont essentiellement des raisons personnelles même si un tiers d’entre eux évoquent des raisons économiques. 23% des prospects non venus en Auvergne sont encore indécis et n’ont pas encore fait leur choix de destination. La préférence pour une autre destination que l’Auvergne concerne 30% des prospects. PACA, Bretagne, Rhône-Alpes, Aquitaine et Midi-Pyrénées sont les cinq premières destinations choisies par la clientèle française. Les principaux concurrents de l’Auvergne sont donc principalement des destinations balnéaires et non des territoires ruraux ou de moyenne montagne. Pour les clientèles étrangères, les cinq autres destinations choisies sont, par ordre d’importance, leur pays d’origine, l’Espagne, les Pays-de-la-Loire, PACA et la région Poitou-Charentes.

Les prospects ayant finalement opté pour une autre destination que l’Auvergne sont principalement des couples (52%), suivis par des familles (29%). 70% d’entre eux ont entre 36 et 65 ans. Les Français plébiscitent la saison estivale (71%) alors que pour les clientèles étrangères près de la moitié des séjours sont réalisés à l’automne et au printemps.

Concernant les activités principales pratiquées pendant les vacances, les visites de sites naturels et culturels arrivent en tête des citations (38%), devant les randonnées (25%) et la gastronomie (12%). Les aspirations des clientèles internationales rejoignent globalement les aspirations nationales.

Cette étude révèle également que les deux tiers des prospects ayant opté pour une autre destination envisagent malgré tout un prochain séjour en Auvergne. La clientèle française est néanmoins plus facile à conquérir et à fidéliser. 89% des clientèles françaises ayant déjà séjourné en Auvergne envisagent de revenir. Ce pourcentage n’est que de 40% pour la clientèle étrangère.

Enfin, les prospects attribuent la note moyenne de 7,5 sur 10 à l’Auvergne en tant que destination touristique. Une bonne image de l’Auvergne qui vient récompenser tous les efforts menés pour faire de l’Auvergne une destination touristique de qualité.

 
 
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.