Le 24 octobre 2016

Assises Régionales du Tourisme en Auvergne - Rhône-Alpes : des objectifs clairement affichés

Le 9 septembre dernier à l’Hôtel de Région à Lyon, le Conseil régional a pu débattre avec l’ensemble des partenaires* des priorités de la nouvelle politique touristique régionale Auvergne-Rhône-Alpes. Retrouvez la retransmission de cette journée ainsi que les actes des travaux.

Lors de ces Assises, le Président Laurent Wauquiez a rappelé qu’il faisait de la création d’emplois une priorité et que le tourisme était l’un des secteurs clés qui pouvait répondre à cet enjeu. Avec 20 milliards d’euros de consommation touristique, 168 000 emplois salariés et 180 millions de nuitées, Auvergne- Rhône-Alpes est en effet la deuxième région touristique de la première destination mondiale. Pour ces raisons, le Président du Conseil régional a souhaité que la politique touristique, dont le budget s’élève à 32,4 millions d’euros, fasse l’objet d’un volet à part entière du Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) 2017-2021.

À cette occasion, il a annoncé ses plans pour le thermalisme et l’hôtellerie indépendante. Pour traduire cette ambition, Nicolas Daragon, Vice-Président délégué au Tourisme et au Thermalisme et Président des Comités Régionaux de Tourisme Auvergne et Rhône-Alpes, s’est attaché à définir une nouvelle politique touristique orientée autour de trois axes : l’emploi, l’attractivité et la compétitivité.

Après avoir sillonné les 12 départements ainsi que la Métropole de Lyon pour rencontrer les différents partenaires du secteur, échanger avec eux et appréhender les problématiques propres à chaque territoire, Nicolas Daragon a présenté les orientations de la politique touristique.

Des thématiques d’excellence constitueront le cadre d’intervention privilégié de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (en termes d’investissements, d’accompagnement de projets, de professionnalisation et de stratégie marketing). L’objectif est de créer une identité commune à ce territoire touristique d’excellence qu’est Auvergne-Rhône-Alpes tout en en valorisant ses spécificités :

Pleine nature : l’objet est de créer des spots de pratiques dédiés à la pleine nature sur le territoire suffisamment structurés pour permettre la création de valeur ajoutée et d’emplois.

Thermalisme et pleine santé : l’enjeu est de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes une région de référence et d’excellence sur le champ de la prévention santé et du bien-être.

Tourisme itinérant et grandes randonnées : il s’agit de structurer cette offre et de s’appuyer sur de grandes randonnées régionales, de favoriser l’attractivité touristique d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Stations de montagne : le Conseil régional souhaite renforcer l’activité neige tout en travaillant au développement d’une offre diversifiée hors hiver.

Oenotourisme et gastronomie : cette thématique est considérée comme un vecteur identitaire important de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Des destinations à forte notoriété (européenne et internationale) telles que Savoie Mont Blanc, Auvergne, Lyon, Vercors, Drôme provençale, Ardèche, Beaujolais… permettront de promouvoir des entités touristiques reconnues par les clientèles. La recherche de mutualisation et la rationalisation des moyens dédiés à la promotion touristique sera mise en oeuvre pour permettre à la Région Auvergne-Rhône-Alpes de capter le potentiel de croissance touristique généré sur son territoire.

De manière transversale, une action sera menée sur :

L’hébergement touristique avec le déploiement de la démarche Nattitude ou encore le chéquier expertise à l’échelle Auvergne-Rhône-Alpes puisque c’est l’hébergement qui crée le plus d’emplois dans le tourisme.

Il est à l’origine de la plupart des intentions de séjours. Il devra s’attacher à conforter les grandes thématiques régionales.

Le soutien à des grands projets/sites naturels emblématiques, permettant d’affirmer la lisibilité de l’action régionale en matière de tourisme et de proposer une nouvelle attractivité pour la Région. Ces projets restent à identifier.

Il est à noter que les thématiques telles que le tourisme urbain, le tourisme d’affaires et le patrimoine culturel et bâti feront également l’objet d’une promotion appuyée par le futur CRT Auvergne-Rhône-Alpes qui naîtra le 1er janvier prochain de la fusion des deux actuels CRT.

 

  • Visionnez la retransmission des Assises

Débats à la 24ième minute

 

Débats à 7 minutes 30


  • Visionnez les interviews

 


 

*Près de 600 participants issus des Départements, Comités départementaux de Tourisme, Offices de Tourisme, Établissements Publics de Coopération Intercommunale,
opérateurs touristiques d’Auvergne-Rhône-Alpes, têtes de réseaux, structures, organismes et fédérations régionales.

 

 
 
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.