Le 29 juin 2015

+5% d'intentions de recrutement dans les métiers du tourisme

L’enquête sur les « Besoins en Main d’Œuvre* » dénombre 31 476 projets de recrutement en Auvergne contre 29 575 en 2014, soit une progression de 6%. Pour les métiers du tourisme, la croissance atteint 5%.

Les métiers du tourisme concentrent 17% des besoins de la région, soit 5 232 emplois potentiels. Ces intentions d’embauche concernent principalement les professionnels de l'animation socioculturelle, les serveurs de cafés, de restaurants, les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine et les employés de l'hôtellerie.

Pour la seconde année consécutive les intentions de recrutement dans le tourisme progressent de 5% en Auvergne. Les plus fortes augmentations sont enregistrées pour les professionnels de l'animation socioculturelle, les chefs cuisiniers et les techniciens des transports et du tourisme.

Des difficultés de recrutement dans l’hôtellerie-restauration

Les employeurs auvergnats s’attendent à connaître de grandes difficultés pour le recrutement des métiers d’agents de maîtrise de l'hôtellerie, management du personnel d'étage, cuisiniers et chefs cuisiniers. Ce dernier compte parmi les 15 métiers, tous secteurs confondus, rassemblant le plus grand nombre de difficultés en France en 2015. Comme en 2014, le recrutement d'agents d'accueil et d'information, de standardistes, pose le moins de problème.

Ces difficultés pressenties sont principalement liées à l’inadéquation du profil ou à la pénurie des candidats, aux conditions de travail ou encore à un déficit d’image.

Progression des recrutements saisonniers

72% des projets tourisme de la région sont saisonniers, soit 8 points de plus qu’en 2014. Les plus saisonniers pour 2015 sont les agents d'accueil et d'information, standardistes et les professionnels de l'animation socioculturelle.
3 métiers recrutant des saisonniers en 2014, font appel à 100% de temps plein cette année : techniciens des transports et du tourisme, maîtrise de l'hôtellerie, management du personnel d'étage et cadres hôtellerie et restauration.

Les métiers du tourisme entre 2010 et 2015

Quatre tendances se dessinent :

- Métiers au recrutement difficile :

  • Permanents : Maîtrise de l'hôtellerie, management du personnel d'étage, Maîtres d'hôtel, sommeliers et Chefs cuisiniers.
  • Saisonniers  : Cuisiniers.

- Métiers au recrutement plus facile  :

  • Permanents : Techniciens des transports et du tourisme,  Cadres en hôtellerie et restauration, les derniers étant malgré tout un peu plus difficiles chaque année.
  • Saisonniers  : Agents d'accueil et d'information, standardistes.

* Résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d’œuvre" (BMO), initiative de Pôle emploi, réalisée avec l’ensemble des directions régionales et le concours du CRÉDOC, pour la région Auvergne. L’enquête porte sur l'ensemble des employeurs hors administrations de l’État (Ministères, Police, Justice…) et entreprises publiques (Banque de France…). Cette définition correspond à 33 855 employeurs interrogés cette année. Près de 10 500 établissements ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l'ensemble des employeurs de la région.

 
 
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.